Le cadeau de maternité idéal

Côté cadeaux de naissance, il y a trois options :

  1. les parents ont fait une liste de naissance et on pioche dedans : on est sûr de faire mouche à tous les coups.
  2. on opte pour les grands classiques : peluches, doudous, jouets, vêtements, bouquets de fleurs… Les valeurs sûres.
  3. on s’aventure sur le chemin sinueux et semé d’embuches du cadeau original.

L’option “liste de naissance” aide les nouveaux parents mais a ce petit inconvénient de ne pas être une réelle surprise. Avec un “grand classique”, on peut facilement offrir un doublon ou presque (et encore une peluche lapin !) . Le cadeau original a quant à lui l’avantage d’être une vraie surprise mais reste risqué si on ne connait pas bien les goûts de la maman.

Alors voici quelques conseils.

Première règle : ne pas offrir d’objet déco pour la chambre de bébé (il fallait bien qu’on aborde le sujet compte tenu du blog). La décoration, c’est le domaine réservé de maman qui a pris soin de penser et repenser à chaque détail pour que tout s’harmonise parfaitement. Une petite veilleuse babar alors que c’est ambiance vintage et c’est le drame… Donc, à moins d’avoir entendu la maman dire “ah, j’aimerais bien acheter ça !”, on s’abstient.

Seconde règle (oui, il n’y a que deux règles) : ne pas chercher à offrir à tout prix un cadeau pour bébé MAIS pour maman. Et ça, c’est déjà très original en soi car très peu de personnes y pensent.

Alors, quoi offrir comme “cadeau de maternité” ? Les idées ne manquent pas et voici ce que personnellement j’aurais aimé que l’on m’offre pour me féliciter d’avoir porté mon fils 9 mois et 1 jour, d’avoir supporté les nausées, les coups de pieds et les bas de rétention en plein cagnard,  d’avoir accouché sans péridurale  , d’avoir supporté 3 poses ratées de péridurale (quelle c… cette anesthésiste), d’être restée allongée 13 heures d’affilée reliée au monitoring, d’avoir poussé comme une dingue à m’en faire exploser le périnée, d’avoir supporté une épisiotomie à ne plus pouvoir m’asseoir correctement pendant plusieurs jours… Bref, d’avoir donné la vie à ce joli bébé.

D’abord un truc tout simple : le kit d’empreintes de bébé. Je trouve cela génial pour graver dans nos mémoires de maman ses petites mimines ou petits petons qui grandiront bien trop vite à notre goût ! Cela existe soit en rendu “peinture” chez Tinykidz (1)  ou style “plâtre” chez Baby Art (2) par exemple. Bien sûr les matériaux sont adaptés pour la peau de bébé.

Empeintes

Dans la série des souvenirs gravés dans le marbre, il y a aussi les cadres-photos “ma première année”. Principe tout bête qui consiste en un cadre photo découpé en 12 mini-cadres pour les 12 premiers mois de la vie de bébé. J’aime beaucoup celui de Notonthehightstreet qui est personnalisable et sobre.

normal_personalised-my-first-year-photo-frame

Pour finir cette série, on peut aussi opter pour la séance photo avec un photographe professionnel. Quelle maman n’aurait pas envie d’être mise en valeur en photo avec son bébé pour pouvoir ensuite dire fièrement “vous voyez sur cette photo, j’avais accouché depuis 3 semaines seulement…” (et vive le  talent du photographe, le noir et blanc et photoshop).

Vous l’aurez compris, de manière générale, mon cadeau de maternité idéal, ce serait un cadeau lié au souvenir de ces précieux moments.

Mais d’autres cadeaux originaux sont possibles et tout autant appréciés, voire plus :

  1. des heures de ménage et de repassage, genre forfait de 3H par semaine pendant 3 mois… (avantage : ça peut être un cadeau groupé !)
  2. une séance bien-être avec soin du visage et massage californien
  3. des heures de baby-sitting…

Bref, tout ce qui peut aider la maman à se reposer, se relaxer, se ressourcer alors qu’elle entame après les phases grossesses et accouchement, la phase “nuits sans sommeil” dont elle ne sait pas encore quand en sera la fin.

A bon entendeur… :-)

4 commentaires

  1. Vio la Vilaine says:

    La séance “photo de famille” par un photographe professionnel est une excellente idée… je vais dès à présent commencer à distiller ma propagande, au gré des conversations, dans les repas de famille.

Laisser un commentaire